Bienvenue à la section collaboration de Genealogie.Quebec, où vous pouvez laisser des informations, commentaires ou poser des questions et recevoir des réponses d'autres membres de la communauté. Lorsque les informations d'une note seront compilées, la note sera fermée. Les informations apparaîtront sur le site web quelque temps après.
0 votes

Ce site conclut que l'époux d'Élizabeth McPherson est le même que l'époux d'Olive Rouleau. Cette conclusion tient au fait que:

  1. le mariage de François-Xavier et Élizabeth McPherson n'est plus reconnu légitime (raison est inconnue, hypothèse de bigamie)
  2. le couple François-Xavier et Olive Rouleau n'a plus d'enfants à partir de 10 ans avant le mariage de François-Xavier et Élizabeth McPherson jusqu'au décès d'Olive ce qui correspond à la déclaration de François-Xavier à son second mariage, qu'il était engagé de la Cie de la Baie d'Hudson depuis 10 ans (pas usuel).
  3. à son décès, Olive Rouleau est déclaré veuve de François-Xavier Neault (https://www.familysearch.org/ark:/61903/3:1:3QS7-8993-Z8JV?i=77&wc=HZT4-DP8%3A25042301%2C25229401%2C23726401&cc=1321742) (encore une fois, pas d'enfants pour un couple qui en a déjà eu à un rythme usuel de 1 aux 2 ans n'est pas usuel)
  4. François-Xavier ne nomme pas ses parents ou sa veuve lors de son mariage à Élizabeth McPherson (quelque chose à cacher ou né de parents inconnus ?).

Voici les informations à trouver pour conclure définitivement :

  • Baptême de François fils de François Naud et Marguerite Arcand (correspond à l'âge au rencensement de 1861 - 64 ans ?)
  • Baptême de François fils de Basile et Marguerite Plante (correspond à l'âge au rencensement de 1861 - 64 ans ?)
  • Recherche des décès de François(-Xavier) N(e)au(d)(lt) (dit) Labr(ie)(y) pour y trouver, soit l'époux d'Olive Rouleau, soit le fils célibataire de Basile et Marguerite Plante
  • Raison que le mariage de François-Xavier et Élizabeth McPherson n'est pas légitime si François-Xavier est fils de Basile et Marguerite Plante ?
par (442 points)

1 Réponse

0 votes

Pour faire la PREUVE (le plus simplement et efficacement) de cette filiation, et de la bigamie de François Naud

Il faut suivre les traces de :

François Xavier Gignac (époux Esther Leduc) le neveu de François Naud, présent au Lac Ste-Marie et témoin aux mariages de deux des filles de François Naud et Élisabeth McPherson.

Louis-Isidore Naud (époux Marguerite Tessier), le frère de François Naud, décédé à Gracefield (c'est André, le fils de F. Naud qui est témoin à sa sépulture). Sa veuve, Marguerite Tessier, au r.1871, est voisine de Marguerite Naud (épouse Paquette) qui est la fille, de François Naud-Élisabeth McPherson. Louis Naud est témoin au mariage d'une des fille des François Naud- Élisabeth McPherson.

Enfin, il faut constater que bien que les enfants de François Naud-Élisabeth McPherson aient été baptisés pour la plus part "légitimement", ils sont dits "illégitimes" après ~1855. (c'est clair que les missionnaires savaient à partir de ce moment que le mariage de François Naud-Élisabeh McPherson n'était pas "légitime")

  • Le mariage de Sophie Naud [m.1855] porte une mention «d'illégitimité»... pourtant Sophie est «légitimement» baptisée [b.1841, Aylmer]
  • Le baptême d'Isaïe Naud [b. 1858] , fils de François Naud et Élisabeth McPherson à Maniwaki → Notez la rature sur «mariage légitime»
  • Le mariage de Marie Naud [m.1859] porte une mention «d'illégitimité»... pourtant Marie est «légitimement» baptisée [b.1843, Aylmer]
  • ... il y a maints autres exemples.

«pour conclure définitivement » - F. Marchi

Ça ne rend pas tellement justice aux recherches que j'ai pu effectuer au fil des ans, sur ce site.

notez svp, que quand je conclus à une filiation, c'est qu'elle ne fait AUCUN doute. merci.

  • cette preuve de bigamie a été présentée au PRDH  (en 2017) qui a corrigé l'erreur de filiation qu'il donnait (ie parents Naud-Plante) et a accepté la filiation : 

parents François Naud (père) et Marguerite Arcand-Bourdelais.

Natalie B.

par (69 points)

Au lieu de "Voici les informations à trouver pour conclure définitivement :" il eut fallu lire "À mon avis, pour conclure il faudrait trouver soit la preuve de «N.», soit :".

Je respecte vos travaux et j'ai pleinement confiance aux conclusions que vous trouvez, cependant, pour un visiteur lambda de mon site, une affirmation de «N.» peut ne pas être suffisante. Si ce visiteur me questionne, j'essaie de trouver des pistes.

Tout a fait daccord marchif

Supportez ce site, faites un don !

© 2018. François Marchi. Tous droits réservés.

...