Bienvenue à la section collaboration de Genealogie.Quebec, où vous pouvez laisser des informations, commentaires ou poser des questions et recevoir des réponses d'autres membres de la communauté. Lorsque les informations d'une note seront compilées, la note sera fermée. Les informations apparaîtront sur le site web quelque temps après.
0 votes

HGL T. V N° 161. — CXXXVII : acte daté de septembre 1002 ; Raymond fils du Comte Roger 1er et d’Adalais est qualifié « Regimundo florescente  jam juvenili aetate,... ». Ces qualificatifs et l'absence de souscription de la Comtesse Garsinsde démontrent que le primogenit du comte de Carcassonne n'était pas encore marié. Il avait passé les 20 ans mais pas de beaucoup ; la première date sûre de son existence est 981 et non 976.

Selon l'historienne Hélène DEBAX,  le titre de Comtesse donné à Garsinde de Béziers dans un acte de juillet 1006, démontre qu’elle était alors marié au comte Raymond-Roger. Par contre lors du testament du Vicomte Guilhem de Béziers père de Garsinde, daté ne 990, elle n'était pas mariée.

Personnellement je pense que le testament-partage du Comte Roger 1er vers 1002 - date qui bien que non prouvée est admise presque unanimement - annonce le mariage de son primogenit.

Cordialement. Michel

juer220@gmail.com

par

Votre réponse

Votre nom à afficher (en option)
Vie privée : Votre adresse de messagerie ne sera utilisée que pour l'envoi de ces notifications .
Vérification anti-spam
Pour éviter cette vérification à l'avenir, Connectez vous ou inscrivez vous.

Supportez ce site, faites un don !

© 2018. François Marchi. Tous droits réservés.

...