Base de données - Genealogie.Quebec - page de Vincent Croteau (1644 - 1730)
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Bonnes recherches !

Recherche de noms:

Résultats de recherche:

Vincent Croteau 1, 2, 3 (1644 - 1730)

# 15915 (Ajouter une note)

Afficher cette page dans stemma4web

Il est aussi connu sous le nom de Vincent Crosteau 4.

Il est le fils de André Croteau 3, 5 et Marguerite Métayer 3, 5.

Il naît le 29 mars 1644 à Saint-Nicolas, Veules-les-Roses, Dieppe, Seine-Maritime, France 3, 6, 7, 8, 9. Il épouse Jeanne Godequin fille de Jeanne Dupuis et Jacques Godequin le 22 septembre 1669 à Cap-Rouge, Québec, Canada 10, 11, 4. Jeanne Godequin et Vincent Croteau signent un contrat de mariage le 22 septembre 1669 en la maison de la dame Bourdon par devant Romain Becquet en présence de Daumont de Saint-Lusson, Jean de Ruette, seigneur d'Autheuil de Sillery, Dame Marie-Barbe de Boulogne et Anne Gasnier 12. Il décède le premier janvier 1730 à Saint-Antoine-de-Tilly, Chaudière-Appalaches, Québec, Canada 16.

Liste de ses enfants connus:

   1. Vincent Croteau 14 (de Jeanne Godequin)
+ 2. Jeanne Croteau (1670 - 1719) 17, 4 (de Jeanne Godequin)
+ 3. Louis Croteau (1672 - 1747) 18, 19 (de Jeanne Godequin)
   4. Laurent Crosteau (1674 - ) 14, 4 (de Jeanne Godequin)
+ 5. Nicolas Croteau (1677 - 1723) 14, 20, 4 (de Jeanne Godequin)
   6. Jean Croteau (1679 - 1684) 14 (de Jeanne Godequin)
+ 7. Charles Croteau (1682 - ) 21 (de Jeanne Godequin)
   8. Marie-Anne Croteau (1685 - 1695) 14 (de Jeanne Godequin)
+ 9. Pierre Croteau (1687 - ) 14, 22 (de Jeanne Godequin)
+ 10. Jacques Croteau (1690 - 1766) 23 (de Jeanne Godequin)
   11. Marie-Louise Croteau (1692 - 1734) 14 (de Jeanne Godequin)

Vincent Croteau loue sa ferme à Étienne Demers en 1671 13. Vincent Croteau est cordonnier en 1681 à côte Saint-Michel, Sillery, Québec, Québec, Canada 14, 4, 7. Nicolas Croteau, Laurent Crosteau, Louis Croteau, Jeanne Croteau, Jeanne Godequin et Vincent Croteau résident à la Côte Saint-Michel, Sillery, Québec, Québec, Canada en 1681 4. Vincent Croteau possède un fusil et vingt arpents de terre en valeur en 1681 4. Sieur Pierre Duquet de la Chenaye concède une terre de 6 arpents de front sur 40 de profondeur depuis le Saint-Laurent à Saint-Antoine-de-Tilly à Vincent Croteau en 1684 15.


Questions, commentaires, informations de la section collaboration: (Ajouter une note)

    1. Portrait de familles pion. I - page 52-56

    2. Tanguay - Volume 1, p. 49, 96, 150, 275, 285

    3. Fichier Origine - version 13, 15 octobre 2000

    4. Internet - Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.

    5. Portrait de familles pion. I - page 53 Il était fils d'André et de Marguerite Métayer.

    6. Portrait de familles pion. I - page 53 Quant à celui des pionniers qui est l'ancêtres commun des Croteau, il se prénommait Vincent et avait vu le jour au petit bourg de Veules, non loin de Saint-Valéry-en-Caux.

    7. Portrait de familles pion. I - page 54 Il était né vers 1647 si l'on se base sur le recensement de 1681, qui lui donne 34 ans et le désigne comme cordonnier.

    8. Internet - Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. Âgé de 34 ans.

    9. Tanguay - Volume 1, p. 150 (1647)

    10. Portrait de familles pion. I - page 55 Quoi qu'il en soit, c'est en 1669 qu'il fonda un foyer, avec Jeanne Godequin, fille de Jacques et de Jeanne Dupuis, originaire d'Amiens, en Picardie.

    11. Tanguay - Volume 1, p. 150, 275

    12. Portrait de familles pion. I - page 55 C'est "en la maison de la dame Bourdon" que fut passé le contrat, par-devant le notaire Romain Becquet. Pourquoi dans cette demeure? parce que la jeune épousée était une fille du roi. On sait que, pour peupler la colonie, on y envoyait des orphelines triées sur le volet dans les couvents de France, et Sa Majesté assumait leur pension. Or, la veuve de Jean Bourdon, procureur général au Conseil souverain, née Gasnier (Anne), franchissait l'Atlantique pour recruter des candidates, et Jeanne Godequin était sans doute l'une de ses jeunes protégées. Non seulement Mme Bourdon signa le contrat en qualité de témoin, mais aussi Marie-Barbe de Boulogne, veuve du gouverneur d'Ailleboust, Denis-Joseph de Ruette d'Autheuil, seigneur de Sillery, qui avait succédé à Jean Bourdon en qualité de procureur général, et l'explorateur Daumont de Saint-Lusson qui, deux ans plus tard, prendra officiellement possession des pays de l'Ouest.

    13. Ascendance de L.-P. Demers -

    14. Tanguay - Volume 1, p. 150

    15. Portrait de familles pion. I - page 56 Après avoir assé quelques années en amont de Québec où naissent leurs permiers enfants, baptisés à Sillery, à Saint-Augustin ou au Cap-Rouge, les Croterau se fixent définitivement à Saint-Antoine-de-Tilly en 1684, en s'y portant acquéreurs d'une terre de six arpents de front et s'étendant sur 40 de profondeur depuis le Saint-Laurent, "à commencer à haute marée", vers l'intérieur. Leur seigneur était Pierre Duquet de la Chesnaye, procureur du roi.

    16. Courriel de R. Charron-Chénier - 7 janvier 2004

    17. Tanguay - Volume 1, p. 49, 96, 150, Volume 2, p. 117, 269, 508

    18. Portrait de familles pion. I - page 56 Louis avec Marie-Louise Bordeleau (1695) puis avec Angélique Godin (1721), et cinq des fils issus de ces unions fondèrent à leur tour un foyer;

    19. Tanguay - Volume 1, p. 150, 285

    20. Portrait de familles pion. I - page 56 Nicolas avec Catherine Mesney (1709): six enfants dont quatre fils, qui se marièrent à leur tour;

    21. Portrait de familles pion. I - page 56 Charles avec, tout d'abord, Suzanne Mesney (1709), soeur de la précédente, qui se noya 17 jours plus tar en se rendant à la messe en canot, puis avec Marie-Suzanne Dion (1710): trois enfants dont un fils qui contracta deux unions;

    22. Portrait de familles pion. I - page 56 et Pierre avec Marie Chartré (1715): six enfants dont cinq fils tous mariés.

    23. Portrait de familles pion. I - page 56 Jacques avec Marie-Charlotte Dupont (1728): 16 enfants dont 12 décédés en bas âge, les autres, dont trois fils, devant fonder des familles;


    La dernière mise à jour de cette personne a été faite le 2017-04-01

    Politique d'utilisation des cookies

    Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

    Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?