La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Bonnes recherches !

Recherche de noms:

Résultats de recherche:

Courriel de Marc Nogaret


Description: Courriel de Marc Nogaret

Auteur: Marc Nogaret


Note: ferjea@wanadoo.fr


Courriel du 22 février 2003:

S’il vous plaît.
On ne dit pas : Duc Jean-Louis de Nogaret de La Valette d'Épernon Mais: Jean Louis de Nogaret, Duc d’Epernon- seigneur de La Valette et de Caumont.
Ou plus simplement Le Duc d’Epernon.
Le Duc signait son courrier: Louys de La Valette.
EPERNON : bourg en Eure & Loir dans le canton de Maintenon à 27 Km de Chartres.
Henri III l’acquit au roi de Navarre en 1581 pour la donner, avec érection en duché-pairie à Jean Louis de Nogaret, sieur de La Valette. Après le 2e Duc, la seigneurie passa dans la famille de Goth de Rouillac, puis dans celle d’Antin, enfin au Maréchal de Noailles.
Charges :
maître de camp du régiment de Champagne (1579), gouverneur de la Fère (1580), colonel général de l’infanterie (1581), premier gentilhomme de la Chambredu Roi (1582), Chevalier de l’Ordre du Saint Esprit, gouverneur du Boulonnais et de Loches, de Metz et du pays messin, de la citadelle de Lyon (1583), chevalier des Ordres du roi (1584), gouverneur de Provence (1586), Amiral de France (à la mort du Duc Anne de Joyeuse), gouverneur de Normandie, de Caen et du Havre de Grâce (1587).
Cordialement
Marc Nogaret
P.S.
Vous pouvez utiliser la gravure représentant le Duc.


Courriel du 21 février 2003:

Sait-on que le Duc d’Epernon (1554-1642) fut à l’égal d’un Sully ou d’un Colbert, l’un des plus grands administrateurs de la France et qu’il aurait été, selon certains historiens, impliqué dans l’assassinat de Henri IV. Il fut aussi l’ennemi de Richelieu qui mettra toute son énergie à briser la puissance du Duc d’Epernon... Ses contemporains, fascinés, avaient inventé pour lui le surnom éloquent « le Demi roi ». Il vécut 88 ans, connut six souverains et deux régentes, fit et défit l’histoire de la France pendant plus d’un demi-siècle. Sans doute un des derniers seigneurs qui ne transigeaient avec rien, sinon avec Dieu et son roi (Henri III).
En décembre 1578, Jean-Louis, sieur de Caumont entrait dans le cercle très restreint des proches du roi Henri. Il fut avec Joyeuse et D’Arques le plus proche collaborateur d’Henri III. Et quoi qu’on ait dit à ce sujet, Henri aimait ses amis comme il eût aimé les fils qu’il n’avait pas. En 1581 il recevait ses lettres de Colonel Général de l’infanterie Française, était fait Duc d’Epernon et Pair et Conseiller d’Etat. Il épousa en 1587 Marguerite de Foix Candale, trois enfants: Henri duc de Foix Candale, Bernard, 2e duc d’Epernon,( épouse en 1622 Gabrielle de Verneuil et en 1634 il épouse Marie du Cambout de Coislin) et Louis, cardinal de la Valette. Louis Gaston (1627-1658) fils de Bernard est mort sans postérité.
Il construisit le Château de Cadillac.
Tel fut le singulier destin de JEAN-LOUIS de NOGARET, Duc d’Epernon.
Ascendance.
- Jacques de Nogaret (3 fois Capitoul autrement dit magistrat de Toulouse) fut anobli en 1372 par Charles V.
- Pierre, sieur de La Valette, grand-père du futur Duc, épouse en 1521 Marguerite de l’Isle Saint Aignan - construisit le Château de Caumont dans le Gers (aujourd’hui on y élève un fameux Madiran).
- Jean de la Valette, fils de Pierre, né en 1527, choisit le métier des armes. Connu sous François Ier pendant les guerres d’Italie sous le non de « Capitaine de la Valette. Il épouse en 1551 Jeanne de Saint Lary, fille du sénéchal de Toulouse. 6 enfants : Bernard en 1553, Jean-Louis 1554, puis Jean, et trois filles, Catherine, Hélène, et Anne-Marie.
Bâtards du Duc:
-Louise (abbesse), fille Diane d’Estrées
-Louis, évêque de Mirepoix, puis de Carcassonne.
-Bernard, Prieur de Bellefonds.
-Jean-Louis, dit le Chevalier de la Valette – il eut selon certains historiens une descendance.
Nota.
Anne-Louise Duchesse de Montpensier, dite « la grande Mademoiselle » est une descendante de Catherine, sœur du 1er duc d’Epernon et épouse d’Henri de Bartarnay de Joyeuse.
Bibliographie.
Histoire généalogique et chronologique de la maison de France - Père Anselme.
Histoire de la vie du Duc d’Epernon - Girard.
Le duc d’Epernon - 2 volumes. Par Jean-Luc Chartier - 1999.
Cordialement
Marc Nogaret

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?