Recherche

Noël Charmois dit Duplessis (1625 - 1689)

#58061

Il est aussi connu sous le nom de Noël Charmois dit Duplessis 1, 2, 3.

Il naît autour de 1625 1, 3, 4. Albert Boutin, Gabriel Aly, Louis, Anne Alix, Madeleine Boursier, Pierre Michau, Jean Michau, Jean Fagueret dit Petitbois, Perrine Filatreau, René Chartier, René Chartier, François Chartier, André Danny, Marie Canaple, Noël Charmois dit Duplessis, Marie-Geneviève Cadieux, Vincent Alix dit Larosée, Jean-Baptiste Davaux, Jean Marie Aly, Catherine Aly et Marie-Delphine Perrin sont vicitimes du massacre Iroquois le 5 août 1689 à Lachine, Île de Montréal 5, 6, 7, 8. ???, ???, ???, ???, Pierre Michau, Jean Michau, Albert Boutin, Jean Fagueret dit Petitbois, André Danny, Perrine Filatreau, Noël Charmois dit Duplessis, Marie Canaple et Marie-Geneviève Cadieux sont inhumés le 28 octobre 1694 à Saints-Anges, Lachine par Pierre Rémy 2, 9.

Noël Charmois dit Duplessis est boucher en 1681 au fief Verdun, Île de Montréal, Québec, Canada 1, 3. Noël Charmois dit Duplessis réside au fief Verdun en 1681 1. Noël Charmois dit Duplessis possède un fusil et six arpents de terre en valeur en 1681 1.


Questions, commentaires, informations de la section collaboration: (Ajouter une note)

    1. Internet - Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.

    2. A Travers les Registres - p.78

    3. Tanguay - Volume 1, p. 118

    4. A Travers les Registres - p.78, âgé de 69 ans à son décès

    5. A Travers les Registres - p. 68, 78, 79 (5 août 1689)

    6. Tanguay - Volume 1, p. 82, 98, 118, 120, 160, 227, 430 (5 août 1689)

    7. Portrait de familles pion. I - page 39-40 Elle avait 20 ans lorsque les Iroquois l'égorgèrent en même temps que son bébé de trois mois.

    8. Portrait de familles pion. I - page 36. "Nous avons trouvé la tête de Marie Cadieux, femme d'André Canaple dit Valtagagne, dont les os gisaient dans une fosse au pied du grand bastion du fort Rolland." Cette citation est extraite d'une inscription qu'on peut lire à Lachine, boulevard Saint-Joseph, entre les 34ème et 35ème avenues. Elle est tirée d'un macabre compte rendu de la recherche des restes des victimes du massacre de la nuit du 4 au 5 août 1689. Marie Cadieu était la fille de Jean Cadieu...

    9. Tanguay - Volume 1, p. 82, 98, 101, 117, 157, 160, 227, 231, 430


    La dernière mise à jour de cette personne a été faite le 2020-04-20